Les biofilms : un risque difficile à maîtriser

Les biofilms : un risque difficile à maîtriser

Un quart des toxi-infections alimentaires collectives sont imputées à une contamination de l’environnement de production* !

Qu’est-ce qu’un biofilm ?

Les biofilms sont de petites pellicules fines invisibles à l’œil et qui regroupent un ensemble d’amas cellulaires pouvant potentiellement être pathogènes. Ils ont la capacité de se nicher partout et de persister sur les surfaces malgré les procédures de nettoyage et de désinfection. Les bactéries les plus problématiques dans le milieu agroalimentaire vont profiter de ces pellicules cellulaires pour s’y nourrir et donc s’y développer.

Ces biofilms sont de puissants vecteurs de contaminations croisées.

Comment s’en débarrasser ?

Si vous souhaitez voir disparaitre ce danger de vos usines et de vos cuisines, différents types de produits de nettoyage et de désinfection sont utilisés mais pour que ces produits soient efficaces, il faut tout d’abord repérer les biofilms et plusieurs méthodes existent pour cela.

PHOTO NETTOYAGE

L’une d’elle est l’ATPmétrie, qui grâce à ces écouvillons pré-humidifiés et son résultat instantané (10 secondes), vous permet de vérifier l’état de vos surfaces et de vos eaux post-nettoyage. Cette méthode détecte les résidus organiques restés sur les surfaces ou les eaux de rinçage, c’est à partir de ces résidus organiques que se forment les biofilms.

PRELEVEMENT ATP

En accord avec votre PMS (plan de maitrise sanitaire), vos BP (bonnes pratiques), ces auto-contrôles vont vous aider à réduire drastiquement vos risques de contaminations par ces biofilms. Vous renforcez ainsi votre plan HACCP de maîtrise sanitaire.

Le contrôle de l’environnement est gage de la mise en œuvre de bonnes pratiques de fabrication et d’un zoning efficace de l’usine.

Comment mettre en place des auto-contrôle de suivi de l’environnement ?

Il faut d’abord repérer les zones en proximité avec le produit et notamment les zones difficiles d’accès, là où les biofilms vont se développer plus facilement.

JE SOUHAITE UNE PRESENTATION DE LA METHODE

Comment fonctionnent les tests d’autocontrôle de vérification de nettoyage par ATPmétrie ?

 ATP

  • Les tests de vérification de nettoyage par ATPmétrie peuvent vous dire en 10 secondes seulement si une surface a été correctement.

  • L'ATP est une molécule énergétique présente dans toutes les cellules végétales, animales et microbiennes. Il alimente des processus métaboliques tels que la reproduction cellulaire, la contraction musculaire, la photosynthèse des plantes, la respiration chez les champignons et la fermentation chez les levures. Toutes les matières organiques (vivantes ou ayant vécu une fois) contiennent de l'ATP, y compris les aliments, les bactéries, les moisissures et d'autres micro-organismes.
  • Les appareils de test (appelés ATPmètres ou luminomètres) contiennent une enzyme naturelle présente dans les lucioles. Cette enzyme, appelée luciférase, produit une simple réaction de bioluminescence (production de lumière) lorsqu'elle entre en contact avec l'ATP. Grâce à la technologie de bioluminescence, les détecteurs ATP peuvent mesurer des niveaux extrêmement bas d'ATP collectés avec des appareils de test. La mesure de la quantité de bioluminescence à partir d'une réaction d'ATP fournit une excellente indication de la propreté de la surface car la quantité de lumière générée par la réaction est directement proportionnelle à la quantité d'ATP présente dans l'échantillon.

Quel est l’avantage du système de contrôle de nettoyage ENSURE TOUCH contre les biofilms ?

  • Le système Ensure Touch permet la réalisation de tests d’ATP métrie mais également de tests de détection de pathogènes dans l’environnement. Vous pouvez ainsi compléter la vérification par ATPmétrie par des recherches spécifiques de pathogènes (E-Coli, Flore Totale, entero, coliformes).

  • Les tiges de prélèvements (Ultrasnap, Aquasnap, Supersnap) sont spécifiquement conçues pour pouvoir accéder aux endroits difficiles d’accès et leur embout préhumidifié permet de prélever efficacement les résidus laissés sur les surfaces. Les tests des eaux de rinçage sont spécifiquement adaptés et permettent de déterminer si les eaux sont propres.

JE SOUHAITE DES INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* (source Process Alimentaire-mars2021)