SOPAC HYGIENE : Préparez-vous aux contrôles inopinés !

SOPAC HYGIENE : Préparez-vous aux contrôles inopinés !

Dans la très grande majorité des cas, les audits de certification sont annoncés. Le référentiel I.F.S. prévoit la possibilité d’audits inopinés, c’est à-dire surprise. Ce standard a pour objectif de garantir au consommateur la reproductibilité et la transparence sur toute la chaîne d'approvisionnement.

L’ATPmétrie : une méthode de prévention et de contrôle d’hygiène accessible à tous !

Cette méthode vous permet d’agir en instantané mais également sur le long terme en diagnostiquant vos points critiques et à risques vous facilitant des diagnostics HACCP parfois longs et compliqués !

EnSURE Touch Newsletter email header-1000x400-d46c67b (1) Le suivi de l’hygiène par ATP-métrie est une méthode préventive permettant de vérifier en temps réel l’efficacité du nettoyage à n’importe quel moment et à n’importe quel endroit. Les bactéries, qu’elles soient pathogènes ou non, se développent à partir de résidus organiques.

Si vous maîtrisez la propreté de vos surfaces et de vous outils de travail, vous limitez par conséquent le risque de développement bactérien.

C’est une méthode vous permettant de mettre en place une amélioration continue qualitative.

 

Prendre RV pour une présentation

Un audit inopiné, qu’est-ce que c’est ?

Chaque certification possède un programme d’exigence bien précis en accord avec les exigences prescrites par la GFSI. Les audits permettent aux personnes en charge de la qualité et aux entreprises de connaitre leurs points forts et leurs points critiques. Il existe plusieurs sortes d’audits : internes, externes, clients, certifiants.
Un audit inopiné correspond à un passage d’un organisme de certification qui n’informe pas précisément du jour de sa venue. L’auditeur va indiquer une période précise à l’entreprise de son passage (par exemple : entre avril et septembre) mais pas de journée ou semaine précise.
Lorsque le certificateur intervient, l’audit se déroule de la même manière qu’en audit classique qu’il soit initial ou recertifiant. Cela indique que l’entreprise et le responsable qualité doivent se tenir prêts et avoir la capacité de prouver leur respect des exigences liées à leur certification.

Pour garantir une qualité et une sécurité alimentaire, de nombreuses certifications sont possibles. Les exigences auxquelles vous devez faire face sont de plus en plus élevées et sont – pour la plupart – en accord avec la Global Food Safety Initiative (GFSI) afin de garantir une conformité en matière de sécurité alimentaire.
La Global Food Safety Initiative a annoncé lors de son renouvellement d’exigence en 2020, l’obligation d’effectuer des audits inopinés obligatoires et de façon régulière. Cette nouveauté s’impose pour les organismes IFS, BRCGS et FSSC 22000 qui sont les principales certifications de la sécurité alimentaire.

Quel changement pour votre entreprise ?

La plupart des entreprises mettent en place un plan de management de la sécurité et le suivent toute l’année. Les protocoles sanitaires sont conçus en accord avec leurs exigences de certification et leur donne un schéma opérationnel.
La plupart du temps, et comme les audits sont programmés, les clients accentuent et surveillent les résultats autour de cette date, ce qu’ils ne peuvent plus faire avec les audits inopinés.


Mettez en place des autocontrôles au quotidien ! Des tests d’autocontrôle vous permettent de mieux maîtriser les risques sanitaires et microbiologiques et d’avoir des résultats rapides. Vous aurez ainsi moins de stress lors de ces audits et moins de risques de non-conformité !